Assurance habitation en zone inondable : les particularités

Publié le : 01 mars 20214 mins de lecture

La souscription en assurance habitation en zone inondable est le cas le plus délicat. Cette zone présente un risque supplémentaire qu’on ait besoin de couvertures particulières. Ce type de risque possède autant de perpétuels qui ne peuvent pas être modifiés par le souscripteur et surtout le contraint de payer une prime très élevée. Mais, comment assurer son logement par cette première catastrophe naturelle ?

Comment vérifier si votre logement est situé en zone inondable ?

Une zone inondable est un lieu reconnu comme un potentiel submersible par la mer ou un cours d’eau. Si votre demeure se trouve dans un endroit pareil, la carte de zonage du PPRI permet de définir le niveau de risque de l’inondation sur votre territoire, par exemple :

  • Une zone blanche ne représente pas un risque ;
  • Une zone bleue constitue un faible risque ;
  • Une zone rouge présente un risque d’inondation grave, donc toute sorte de construction est interdite ;
  • Une zone noire qui expose un risque très fort.

Pour une assurance habitation en zone inondable, il vaut mieux d’abord identifier le risque d’inondation. Il existe deux catégories :

  • L’inondation naturelle : débordement d’un fleuve, montée du niveau marin…
  • L’inondation réalisée par les activités humaines : transformation artificielle du paysage, ruissellement agricole, barrage.

Quelles sont les garanties d’assurance habitation en zone inondable ?

En réalité, il n’y a pas des garanties spécifiques pour une assurance habitation en zone inondable. Alors, les assurés doivent vérifier si la garantie catastrophe naturelle est incluse dans leur contrat d’assurance habitation classique.

La garantie responsabilité civile permet d’indemniser les tiers des dommages corporels ou matériels causés par le souscripteur ou un sinistre ;

La garantie des dommages aux biens consiste à indemniser la perte et la casse ;

L’assurance multirisque habitation, ce contrat constitue une protection complète sur les dommages liés aux dégâts des eaux, aux incendies, aux explosions, et même les couvertures spécialisées de toutes les catastrophes naturelles ;

La garantie additionnelle permet d’étendre la couverture pour la sécurité de l’assuré, notamment proposée en raison de sécurité comme le vol, vandalisme et cambriolage.

Dans tous les cas, vous devez rassurer la garantie pour le dégât des eaux et l’inondation. Le contrat multirisque habitation semble être la protection minimale dans cette situation.

Quel est le coût de l’assurance habitation en zone inondable ?

En général, l’assurance habitation en zone inondable devrait coûter moins cher qu’un autre logement, car les garanties classiques existent déjà dans le contrat. Mais, la couverture proposée est parfois élevée à cause de l’aggravation du risque. La localisation d’un habitat fait partie des critères qui déterminent le risque pour fixer le montant de la cotisation. Pour les assureurs, un quartier inondable constitue un risque perpétuel d’inondation, cela justifie l’augmentation automatique du tarif de l’assurance habitation.

Plan du site